Vendredi 28 mars 5 28 /03 /Mars 13:33

 

Mon Dieu, préservez moi des douleurs physiques; je m'arrangerai avec les douleurs morales 

  Chamfort

 

  Aujourd'hui, je voudrais vous parler de la DOULEUR.  

 

Vous allez me demander quel rapport avec le/les thèmes de ce blog? Surtout après 1 an 1/2 sans un article! (bah oui...)

Je vous répondrais que j'en vois beaucoup mais que sincèrement, c'est plus un billet d'humeur.

     

L'an dernier, j'ai posté deux vidéos pour certaines douleurs.

 

Une huile de massage pour les maux de dos

 

 

 
     
 

    Une seconde d'un baume pour les douleurs musculaires

 

 


 

     

     

     

      Pour ceux qui me connaissent, bien que relativement habile et débrouillarde, je sais être une véritable Miss Catastrophe qui se cogne sans cesse, se fait de petites écorchures, de petites brulures.

    946349_352564614876902_1618870237_n.jpg  

  Ca, ce n'est rien. Oui, ca fait mal, ça gratouille, ça pique, mais je ne parle pas de cette douleur là.  

 

 

Ces derniers mois, j'ai eu l'occasion de croiser beaucoup de gens en souffrance, autant physique que psychologique. Et j'ai pu constater à quel point la prise en charge de la douleur était mal faite.

Ca me rend dingue!

 

Je parle de ma chère Patou et de sa dizaine d'opérations du dos qui l'obligent à ce tenir droite comme un i mais qui, ayant toujours mal, porte sur son visage creusé par la douleur cet air triste de la personne qui souffre.

 

Je parle de ma chère , très chère WonderWoman et de sa sclérose en plaque, ayant des crises de rage parce que l'on avait changé le traitement donné par son neuro et que, du coup, plus rien ne la soulageait.

 

Ou de cette femme merveilleuse <3 qui se débat avec une saleté de Parkinson...

 

 

Quant aux douleurs de l'âme, je peux parler la petite brunette au rire de sac à patates qui souffre de TAG ("Trouble Anxieux Généralisé") et qui doit faire face quotidiennement à l'incompréhension de ses proches parce qu'ils "n'arrivent pas à comprendre" que certaines choses simplissimes peuvent devenir un véritable calvaire pour elle: prendre un bus, descendre la poubelle, prendre l'ascenseur, se faire à manger, sortir de son lit...

 

Ou de mon petit zèbre qui, a juste 19 ans, n'a pas réussi à trouver mieux que de se scarifier pour montrer ENFIN sa douleur...

 

Pourtant, le droit au soulagement de la douleur a été inscrit dans le Code de la Santé publique, à l’occasion de la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé du 4 mars 2002 (article L1110-5 alinéa 4) :

 

« Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée. »

 

 

En allopathie, nous avons beaucoup de choses pour alléger les douleurs. Le problème est, je pense, que les médecins hésitent à en prescrire car la plupart de ces médicaments sont relativement addictif (aussi bien pour les douleurs physiques que pour les bleus de l'âme)

 

Dans les médecines douces, il y a plein de choses à essayer, mais il n'y a jamais de remède miracle.

Avec certaines Huiles Essentielles, on peut réduire des douleurs, réduire des inflammations, calmer des angoisses.

En phyto, pareil.

Avec certaines formes d'alimentation (je n'ose dire "régime" de peut de me faire taper dessus ), on peut aussi régler certains troubles.

Et après, grâce à des techniques comme la sophrologie, la relaxation ou/et surtout la méditation, apprendre à mieux gérer sa douleur, à l'accepter, à l'adoucir...

 

 

ALORS ON FAIT QUOI?

 

 

Hier, j'ai dit à un copain "Gueule un coup! Tape le poing sur la table!"

Car Mr le Grand-Médecin-Super-Spécialisé vous annonce que vous avez super mal, normal "puisque" (vous avez une vertèbre petée, une fracture ouverte, telle ou telle maladie...)

Oui, mais lui, il est juste là pour vous dire ça... La douleur, ce n'est pas sa spécialité!

Lui, il pourra vous dire pourquoi vous avez ça, comment ça va évoluer... Il pourra vous prescrire quelque chose pour éviter que ça évolue trop vite Après, si vous devez vous faire opérer... il vous dira d'aller voir un chirurgien...

 

 

ON GUEULE UN BON COUP!

 

 

Oui!

Ce n'est pas normal de souffrir!

On ose demander de l'aide.

Que ce soit au Grand-Médecin-Super-Spécialisé ou par soi même, on fouille, on creuse, on trouve...

On demande EXACTEMENT ce que l'on peut faire.

On râle un peu parce que , parfois, ça soulage un peu.

On arrête d'aller prendre des conneries à la pharmacie qui vous serons données par quelques qui ne connait pas votre pathologie. On cesse de chercher TROP sur le net parce que l'on désespère...

 

Des solutions s'offrent à vous.


Il existe des centre "anti douleur": Cherchez!

 

Un petit article à ce sujet:

http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag1208/dossier/douleur/sa_3174_specialistes.htm

 

Vous pouvez consulter un "Dr House" en Médecine Interne qui saura vous orienter.

 

Selon les pathologies, il existe des numéros verts que vous pouvez appeler...

 

Pensez à la digipuncture (personnellement, j'ai réussi à amoindrir beaucoup de douleurs ainsi)

Ma référence  5€!)? "Supprimez vous-même vos douleurs par simple pression d'un doigt" du Dr Roger Dalet

 

Nicole Bordeleau parle beaucoup de la douleur  dans certains de ses CD, je vous conseille particulièrement ses "Méditations pour mieux vivre"

 

En CD, vous pouvez fouiller vers les "audiocaments" :

http://www.metarelaxation.com/

 

Mon dernier conseil? Parlez en, mais aux bonnes personnes. La douleur n'est pas une maladie honteuse. Vous pouvez en parlez à vos amis, mais comme vos amis, eux, ne ressentent pas votre douleur, ils risquent de se lasser, de se sentir impuissants. C'est difficile de voir quelqu'un souffrir et de ne pouvoir le soulager...

 

Une pensée particulière à toutes les personnes citées dans cet article: <3

 

Marianne

 

 

 

 

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

 

Par Marianne - Publié dans : Santé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 7 octobre 7 07 /10 /Oct 18:22

 

Je ne vais vous parler ici que des soutiens-gorge: pour ce qui est du "bas", des chaussettes ou des sous vêtements techniques, isolants, j'en parlerai une autre fois.

Comme son nom l'indique,  un soutien-gorge sert à soutenir... et c'est indispensable  même si vous faites un bonnet A, nous le savons toutes... et quand bien même vous vous ficheriez d'avoir les seins qui vous frôlent les genoux, sachez qu'au delà du coté esthétique il en va de la santé de votre dos!

Porter du Chantelle au quotidien, c'est bien joli (même très joli), mais dans un contexte de survie, ce n'est pas l'idéal.

Vous êtes vous déjà posé la question?

J'ai une poitrine assez (un peu trop à mon goût) volumineuse, d'où pour moi l'utilité d'avoir un bon soutien; si je m'en était préoccupée lorsque j'étais ado, mon dos aurait sans doute moins morflé!

Voici donc deux  produits que j'ai pu tester récemment :

 

Le Feel Beautiful de Domyos (Décathlon)big_800PX_mediacom_482245388.jpg

 

Pour la modique somme de 25€, voici un soutif "de sport" plutôt joli allant (et c'est là que c'est intéressant) jusqu'au bonnet E...

C'est bien sur le papier, mais pour l'avoir essayé, j'ai été très déçue: certes il est très léger et agréable au niveau du bonnet, mais la zone entre aisselles et omoplate est assez inconfortable. C'est bien dommage car je mettais beaucoup d'espoir en ce nouveau produit!

Cependant pour les "petits bonnets", ça ne vous coutera rien de l'essayer ...

 

 Les brassières type "Beauty Bust"

 

wauw-bra-6-pcs-une-allure.jpg

Y'a pas à dire: ce n'est pas  super joli: ce n'est ni plus ni moins qu'une brassière en microfibre, sans couture, sans armature et assez fine.

Les bretelles sont très larges et la brassière en elle même monte assez haut.

 

Pour ma part, je n'ai pas trouvé ces petites brassières sur le net mais sur un marché et j'en ai eu 4 pour une vingtaine d'euros. Deux avec bretelles normales et deux autres avec des bretelles en Y.

Vous pouvez donc en trouver sur les marchés ou sur le net en tapant des mots clés comme "Aire Bra", "Beauty Bra", "Beauty Bust".

 

A départ, je pensais les porter juste pour mes dimanches "decontract" à la maison ou pour la nuit (les "gros bonnets" me comprendront) mais je dois dire que c'est ... révolutionnaire!

 

Je dis ça très sérieusement, je suis conquise (avec un bémol dont je parlerai plus bas).

 

C'est super confortable: un vrai bonheur de ne pas avoir d'armature sans pour autant avoir la poitrine qui se ballade de droite à gauche à chaque pas.

Le soutien est très correct: je ne ferais pas de la corde à sauter avec (encore que... en prenant la taille en dessous...)

C'est totalement invisible sous les vêtements. Comme une seconde peau... tellement léger qu'on l'oublie totalement!

C'est extrêmement facile d'entretien: ça passe à la machine et au sèche linge.

 9905055_BeautyBra_det.jpg

 

Donc, vous l'aurez compris, je suis ravie de cette découverte. Cependant je ne le porte pas tous les jours pour les raison suivantes:  la forme n'est pas toujours adaptée à ce que l'on souhaite porter,  même si les pubs pour ce produit disent que le plus gros avantage est qu'il est adapté à toutes les formes/tailles de poitrine (ce qui est assez vrai,) je dirais que la forme donnée à ma poitrine n'est pas ultra esthétique .

 

Enfin, même s'il y a du soutien, ça ne "remontera" pas votre poitrine comme le font la plupart des soutiens-gorge.  Même sans avoir une poitrine "tombante", les 1 ou 2 centimètres vers le haut que procure un soutif à armatures est toujours plus ..joli! 

 

Au final?

Dans un sac d'évacuation, cette brassière est idéale.

 

Et vous?

Quel est votre soutien gorge fétiche?  Avez vous  trouvé celui qui allie esthétisme, soutien, confort?

Partagez vos trouvailles!

 

Marianne

  

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

 

Par survieaufeminin - Publié dans : Vêtements
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Samedi 6 octobre 6 06 /10 /Oct 18:26

 

Voici un sujet que je voulais aborder depuis assez longtemps, mais sans savoir comment.

 

J'ai souvent constaté qu'en matière d'hygiène, il y avait beaucoup d'idée reçues. Pour ma part, je ne suis pas partisane  des "deux douches par jour" .

 

En effet, j'ai une peau assez sèche et après plusieurs passages chez le dermato (quand j'étais plus jeune), je suis passée à une par jour, voire tous les deux jours!

Ne grimacez pas: je me lave tout de même chaque jour, mais parfois à "l'ancienne". (Voir plus bas)

 

Petites explications

Dans le cadre d'une activité normale (j'entends par là quand vous ne courez pas le marathon), il n'est absolument pas nécessaire de vous laver entièrement tous les jours. La peau est recouverte d'une légère couche protectrice de sébum et en prenant deux douches par jour, vous la fragilisez...

 

Par contre, il existe différentes parties du corps qui elles, doivent être lavées tous les jours, plusieurs fois par jours même!

 

Un petit schéma? hygiene2.jpg

Et pour le reste...

 

 Pour le reste (reste du corps, cheveux...) une fois par semaine : Attention, ce n'est pas ce que je conseille! Mais dans un cadre de survie, sachez que c'est suffisant. Vous ne mettez pas votre santé en péril, et si vous faites une petite toilette quotidienne des parties décrites au dessus, vous ne sentirez pas le fennec... promis!

 

Cependant

 

* Si vous marchez beaucoup, veillez malgré tout à laver puis (surtout) sécher très consciencieusement vos pieds: en macérant pendant des heures dans vos pompes, vos petits petons risquent, en plus d'éventuelles ampoules, crevasses ou échauffements, de développer des mycoses...

 

* Si vous avez bricolé et êtes plein de poussière... oui, une petit douche s'impose, mais pas besoin de vous frictionner 20 mn avec du détergent.

 

* Idem s'il fait très chaud: vous pouvez à ce moment là prendre plusieurs petites douches dans la journée...

* Si vous transpirez comme un bœuf, un petit rinçage suffit. ( La transpiration en elle même n'est pas sale)

 

* Si vous vous maquillez comme une voiture volée: n'oubliez pas nettoyer le visage et le cou. Démaquillage et nettoyage. Ceci dit en cas de "bordel", je ne suis pas sure que votre priorité soit d'avoir chaque jour un trait d'eye liner parfait et un teint de porcelaine, n'est ce pas?

 

Se laver "à l'ancienne"

 

 Tout d'abord, je tiens à vous rappeler que les douches n'existent que depuis les années 1870... avant, c'était le bain.

 

Et le bain, cet espèce de bouillon où l'on mijote dans sa crasse, n'est ni très hygiénique (à moins de prendre une douche avant, justement) ni très écologique.

 

Pour info : une douche = 50-80l, un bain= 150l, une bassine 3-5 l...

 

Donc, une bassine (ou le lavabo), un petit linge ou une éponge et  zouuuu!

On mouille le linge, on nettoie ce que l'on a à nettoyer, on rince au besoin et ça suffit.

Vous le faites bien avec votre visage, non?

145057068.jpg

 

 NON?

 

On savonne, on rince on sèche, au dessus du lavabo... Alors pourquoi ne pas le faire avec les autres parties du corps?

 

"Marianne cra-cra, l'eau elle aime ça".....?

 

Non, je ne pue pas! Je sens bon la rose et la lavande (enfin, surtout mon parfum Hermès).

Et mes cheveux sont bien plus beaux depuis que je ne les lave que tous les 2/3 jours!

 

De plus, ancienne habituée aux dartres et soucis de sécheresse de la peau... je n'ai plus aucun problème depuis que je me lave moins (ou du moins de manière moins agressive)

 

BREF:

 

* Au quotidien, prendre juste une douche par jour est totalement suffisant. De préférence le soir. Et le matin, une petite toilette de chat.

Miaouuuuuuuuuuu

 

* Dans des conditions extrêmes (en plein nature ou tout simplement parce que vous n'avez plus d'eau chaude...), pas de panique: une douche par semaine, ce n'est pas la fin du monde!

 

* Préférez les savons naturels: savon d'Alep, savon de Marseille, ou tout simplement un gel douche bio bien moins agressif pour la peau que les gels douche ultra parfumés de chez Carrouf'.

 

* Le lavage des dents par contre est un passage obligé (sauf si vous allez fraire la bringue et que vous restez dormir sur place sans que ça soit prévu... encore que, prévoyant comme vous l'êtes, n'avez vous pas un mini-kit hygiène toujours avec vous?).

48h sans se brosser les dents, ce n'est pas super grave, mais attention, les soucis peuvent vite vous tomber dessus : j'en veux pour preuve... mon expérience qui n'a rien à voir avec l'hygiène, mais je sors juste d'une infection du parodonte... et croyez moi, ça n'a rien de réjouissant et ça n'a pu se résoudre que par un traitement antibiotique...

 

* Un bon décrassage en profondeur est tout de même recommandé de temps en temps (gommage/frictionnage de la peau pour retirer les cellules mortes), nettoyage des oreilles, du nombril etc.)

 

* Les muqueuses, plus fragiles, doivent être particulièrement traitées avec soin: le nez doit être nettoyé régulièrement (eau salée, sérum physiologique), la bouche rincée (ce que vous faites en vous brossant les dents), quant à la muqueuse vaginale, pour ces Dames: pas touche! Pas de lavage "interne" au risque de détruire la flore vaginale et de vous choper des mycoses... comme dit plus haut, lavage extérieur avec un savon au PH neutre.

 

Pour finir

 

Si vous avez une conscience écologique très poussée et souhaitez économiser l'eau... prenez vos douches à deux! ;-)

 

Trêve de plaisanterie, voici un petit article (copiez/collez le lien... il ne veut pas s'ouvrir de lui même ) qui corroborera mes propos:

   

http://www.rue89.com/planete89/2010/11/09/je-pue-mais-je-sauve-la-planete-enquete-sur-la-douche-pas-ecolo-175242

 

   

A très vite!

 

Marianne

 

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Par survieaufeminin - Publié dans : Hygiène
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 4 octobre 4 04 /10 /Oct 16:10

 

 

Cela fait deux mois que j'ai fait des vidéos sur le jeûne et que je promets un article...

 

 Chose promise, chose due!

 

Cet été, j'ai entrepris un jeûne assez court et progressif  (5 jours)

Une envie de reposer mon organisme, de me ressourcer mais aussi, comme je le disais, de me "préparer".

 

En effet, dans le cadre de la survie, la privation de nourriture est quelque chose qui nous préoccupe tous et toutes. C'est pourquoi beaucoup stockent de grandes quantités de vivres.

Cependant, sans solution durable (j'entends par là production: culture, élevage...) les réserves s'épuisent...

Et quand bien même nous aurions les ressources nécessaires, nous ne sommes jamais à l'abris d'une période de disette.

 

C'est pourquoi je considère important de savoir comment notre organisme peut réagir en cas de privation partielle ou totale de nourriture.

 

Je vais tout d'abord vous parler des précautions à prendre, vous expliquer comment j'ai procédé et je finirai par quelques références.

En ce qui concerne les nombreux bénéfices du jeûne (d'un point de vue thérapeutique), je pense faire un autre article.

 

NB: Si vous souhaitez jeûner pour perdre trois kilos, c'est peine perdue! Car même si la balance penchera peut être à gauche, le poids sera assez vite repris. En effet, le jeûne est bénéfique pour plein de choses (détoxification, amélioration de certaines douleurs...) mais il n'est en aucun cas un moyen de maigrir!

 

Préparation du jeûne : Un jeûne, ça ne s'improvise pas.

 

Le jeûne est très souvent utilisé pour ses vertus thérapeutiques ou comme expérience spirituelle, j'en parlerai dans quelques lignes. Mais quelques soient vos motivations, il ne faut pas se lancer dans l'aventure à la légère.

 

Tout d'abord, demandez conseil à votre médecin: vous est il possible de jeûner? (difficile si vous avez une pathologie lourde et plusieurs médicaments par exemple)

Si tout va bien, votre généraliste vous répondra surement "qu'il n'y a pas de danger" pour un jeûne court (entre 1 et 7 jours) et peut être même vous donnera t-il de précieux conseils.

 

Ma généraliste, une femme très sérieuse et un peu "pète-sec" m'a répondu (à mon grand étonnement)  que cela me ferait le plus grand bien! Et après lui avoir expliqué comment je souhaitais m'y prendre, elle a totalement approuvé en me félicitant de mon initiative.

A vrai dire, ce n'est pas mon premier jeûne, mais les précédents étaient plus courts (72h maximum) .

 

 Ensuite: lisez!

Essayez d'en apprendre le plus possible sur le jeûne: pourquoi, comment, quand jeûner. Je ne peux pas, en un article et deux vidéos, vous dire tout ça! D'autant que je ne suis ni médecin ni naturopathe...

 

Enfin, quand vous êtes décidé à jeûner, ne le faites pas du jour au lendemain:  si vous vous faites un plat de tagliatelles carbo' arrosé de Chianti et suivi d'une grosse part de fondant au chocolat... impossible de commencer à jeûner le lendemain!

 

Votre organisme serait trop affolé et vous vous sentiriez au plus mal...

 

 

Avant le jeûne

 

Alléger votre alimentation: En guise de préparation, vous pouvez commencer quelques jours avant à consommer de moins en moins de protéines animales, moins de graisses et moins de sucres...

Privilégiez le poissons et les légumes.

Essayez également dans la mesure du possible de réduire votre consommation de café, de tabac et bien sur d'alcool.

 

Organisez vous!  Si vous êtes parents, essayez de faire votre jeûne à un moment où les enfants ne sont pas là (vacances scolaires, laissez les quelques jours aux grands parents!)

 

Donnez vous des limites ,  définissez précisément vos objectifs: pourquoi faites vous ce jeûne? Pendant combien de temps? Quels résultats voudriez vous avoir?

 

Prévoyez de... vous reposer! :  Dans les stages de jeûne, il est souvent proposer de marcher, de faire des randonnées... C'est une bonne chose! Mais sans encadrement, préférez le confort douillet de votre chaise longue ou de votre canapé. Ce n'est pas le moment d'essayer de courir le marathon...

 

Aidez votre corps: vous pouvez aider votre corps à se mettre en situation de jeûne plus vite en ... prenant une purge!

 

Le matin de votre premier jour de jeûne véritable (où vous ne prendrez que du liquide, jus ou juste de l'eau), vous pouvez prendre du Sulfate de Magnésium.  Acheté 1€50 en pharmacie, vous diluez un sachet de 20g dans 500 ml d'eau que vous prendrez en deux fois.

250 ml au réveil: vos intestins commenceront sans doute à se manifester en quelques dizaines de minutes.

Si cela n'a pas suffit à vous "vider", prenez les autres 250 ml.

Et restez à proximité des commodités!

Attention: le sulfate de magnésium (aussi appelé Sels D'epsom) a un goût effroyable... (pire que le chlorure de magnésium), sachez le!

 

 

 Mon jeûne

 

Après une petite semaine d'alimentation "allégée" (poisson, légumes et fruits, quelques légumineuses), j'ai commencé par une journée totalement végétarienne.

 

Le second jour fut: jus de légumes et de fruits dilués

 

Le troisième: jeûne total (de l'eau à température ambiante... et c'est tout!)

 

Le quatrième: idem que le second

 

Le cinquième: reprise progressive d'une alimentation végétarienne

 

Les suivants: on y va tout doux! Des légumes, des fruits, du poisson...

 

 

 


 

 

Ressentis

 

Les 48h première heures sont assez difficiles. Même en ayant allégé mon alimentation la semaine précédente, je rêvais de me faire un bon steak... Mais après réflexion, je pense que c'est plus l'appréhension que la faim. Car finalement, la faim disparait très vite!

 

Après 48h, on boit un verre d'eau avec bonheur. On ne se soucis plus du tout de la nourriture.

A vrai dire, en étant débarrassé de ces considérations alimentaires, notre esprit est tellement plus alerte que nous avons plein d'autres choses à penser que manger!

 

Par contre, les vieilles douleurs se réveillent  , le corps se met au ralenti, la circulation est plus lente...s'installent à ce moment là quelques doutes...

 

Mais ces doutes sont vite balayés.

Le matin du 3e jour, je me sentais bien. J'avais dormi une nuit complète, sans me réveiller (ce qui est rare...). Je ne souffrais plus du manque (de nourriture mais aussi de caféine)

 

Curieusement, j'aurais même souhaité continuer un peu comme ça. Mais je m'étais fixé des limites...

 

A la fin de ces 5 jours et après ma reprise alimentaire, je constatais plusieurs bénéfices: une digestion sans douleur (les "colopathes" me comprendront), une peau un peu moins grisâtre, un meilleur sommeil et une envie de continuer à avoir une alimentation végétarienne.

 

Tout ça en seulement 5 jours, dont seulement 3 jours de jeûne hydrique... j'en suis ravie.

 

 

Conclusion

 

Bien sur, en reprenant mes "mauvaises habitudes", les bénéfices n'ont pas durés plus d'un mois. Mais malgré tout: un mois sans maux de ventre, sans insomnie... c'était assez inespéré.

Je pense refaire ce genre de jeûne assez régulièrement: pourquoi pas aux prochaines vacances scolaires? Ou sur un long week end.

 

Je suis assez tentée par une semaine de jeûne "encadré" . Me reste juste à trouver ...des sous!

 

Les livres qui m'ont aidée

 

* Les surprenantes vertus du jeûne  de Sophie Lacoste

 

Pour moi un de meilleurs livres pour commencer: simple, très clair, il donne envie de jeûner tellement ça parait simple et formidable!  Elle donne aussi de précieux outils: plantes, herbes pour aider à traverser les moments difficiles du jeûne.

 

* Le jeûne : Maigrir, éliminer, se désintoxiquer  de Hellmut Lützner

 

Livre intéressant, mais sans plus. Le mot "maigrir" me fait grimacer... Il y a cependant de bonnes informations.

 

* Naturopathie pratique: Les 24 h de l'homme heureux de Daniel Kieffer

 

Même si ce livre ne traite pas vraiment du jeûne, c'est un outil extrêmement pratique pour apprendre comment prendre soin de son corps, revenir à des choses simples mais bonnes pour nous (se masser, se frictionner, faire des ablutions matinales etc.)

 

 

 

Et...

 

J'ai du oublier plein de choses!

Des questions, des commentaires? N'hésitez pas!

 

Marianne

 

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Par survieaufeminin - Publié dans : Santé
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 4 octobre 4 04 /10 /Oct 09:41

 

4 mois sans article! C'est long, n'est ce pas?   

 

Trop long, je vous le concède.

Quand j'ai commencé ma chaîne YouTube , je postais de nouvelles vidéos assez régulièrement, parfois même plusieurs par semaine.

Mais tout ça prend du temps! Idem pour la réflexion, rédaction, conception d'articles...

Et  le jour où je me suis aperçue que j'avais mis de coté certains  aspects de ma vie, que je passais plus de temps derrière ma Webcam et derrière mon PC plutôt que d'aller "sur le terrain",  de rencontrer du monde, ou tout simplement prendre soin de mes proches, j'ai décidé de faire une pause...

Alors, j'ai mis à profit ces quatre derniers mois pour faire de nouvelles expériences, pour lire, pour voyager, pour rencontrer, échanger et surtout pour... réfléchir!

Aujourd'hui, j'ai de nouveaux projets en tête mais aussi de nouvelles idées de sujets de vidéo ou d'article.

Donc, vous l'aurez compris: je reprends du service! Mais à un rythme moins soutenu.

A très vite!

 

Marianne1821.jpg

 Les roches qui dansent.... une superbe découverte à Saint Barthelemy de Vals

 

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Par survieaufeminin - Publié dans : Blabla
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 23 mai 3 23 /05 /Mai 20:38

  

  MAJ. 23 Mars 2014 

Je ne pouvais pas parler de défense personnelle sans parler des objets/armes de défense personnelle!

 

J’ai donc fait quelques recherches et j’ai été assez surprise!

 

Donc déjà, pour expliquer rapidement et resumer ce que j’ai pu apprendre sur ce site.

 

Dans la législation française, les armes sont recensées en 8 catégories:

 

- de la 1e à la 4e catégorie, il faut avoir un permis: « 

L'obtention d'un permis nécessite une lettre d'approbation de la Fédération Française de Tir. Cette lettre ne peut être obtenue qu'après six mois de participation à un club de tir et avec une inscription à la Fédération »

  

- de la 5e à la 7e sont autorisées pour les personnes majeures mais certaines nécessitent tout de même un enregistrement auprès de la Police.

 

- la 8e catégorie, possession totalement libre

 

Bon, passons en revue:

 

 

LA BOMBE LACRYMO / SPRAY AU POIVRE

6e catégorie

 

J’ai ! Mais je suis assez dubitative…

Cela semble très facile d’utilisation mais je trouve que ça ne l’est pas! De plus, je ne suis pas très rassurée car j’ai peur que ça ne marche pas…

Si comme moi vous avez eu ce doute, par pitié, ne faites pas comme moi…

Pour vérifier que ma vieille lacrymo marchait toujours, j’ai fait un pschitt ( tout petit pourtant) dans un coin de mon salon…

 

Oui, je suis crétine.

 

Parce que j’ai eu beau ouvrir les fenêtres en grand et m’enfermer dans la pièce d’à coté pendant les 5 heures suivantes, les yeux et la gorge en feu.

 

Oui, bah, personne ne m’a jamais expliqué !

 

Et puis en situation d’agression, je ne me vois pas sortir ma lacrymo et m’interroger: « Alors… de quel coté il faut la prendre? Attends deux secondes boulet, je vais trouver… Ah, ok, mais après il faut que je ferme les yeux ou que je cesse de respirer? Ah oui, mais il faut que je regarde le sens du vent…Heuuuuuuuuu… »

 

Pour les habitués de la chose, je prends tout conseil qui pourrait m’éclairer!

Et puis en fin de compte, un déo + un briquet… c’est assez efficace aussi, non?

 

 

 

LES COUTEAUX

6e catégorie

 

Oui, vous pouvez vous promenez avec un couteau dans votre sac. Après, à vous de voir si vous préférez un Opinel ou un couteau genre le Warrior Spike Cobra…

  41Q9Sae6ghL SL500 AA300

 

MATRAQUE

6e catégorie

  

 

Ca ne rentre pas dans tous les sacs à mains.

 

Pour l’anecdote: un jour j’ai vu un groupe de jeunes (oui, les jeunes, ça me saoule) entrer dans le garage de mon immeuble (ils nous vident les extincteurs, picolent et pissent partout…).

Ce jour là, vraiment énervée, j’ai enfilé mon manteau ai pris… une barre de fer et l’ai planquée dans ma manche. Je suis descendue, bien déterminée, dans mon garage.

Après coup, je me dis qu’il faudrait cesser de me mettre en danger comme ça, mais après leur avoir gueulé dessus (ce qui n’a servi à rien), j’ai fait glisser la barre dans ma main et me suis plantée devant eux…

Je me suis copieusement fait insulter, mais au moins… ils sont partis.

 

Bon, tout ca pour dire: ce n’était pas une matraque, mais depuis je garde à portée de main ce genre d’objet: sous le canapé et près de mon lit au cas ou un rencard tournerait mal, a coté de ma porte d’entrée et sous le siège de ma voiture.

Après, dans mon sac… non…

 

 

LE POING AMERICAIN

6e catégorie

 

C’est ce machin là.

 

  poing-americain.gif

Je dis : pourquoi pas? Ceci dit, ça signifie contact rapproché et si l’on peut éviter… Je préfère enrouler mon trousseau de clé autour de ma main.

Ou avoir ce genre de chose!  Trouvé ici 

  

 

  28-401-large

 

 

 

 

Voilà ce que j’ai pu dénicher, mais pour ce qui suit, je demande des explications! Si je lis bien le site cité plus haut, je trouve…

(Messieurs les spécialistes…?)

 

LE TASER

4e catégorie…?

 

Et pourtant si facile à trouver sur le net… Je ne comprends pas…

 

 

22. LONG RIFLE

7e catégorie??

 

 

Je croyais que c’étais une arme et c’est en fait une munition dixit Wikipédia.

Mais qui dit munition dit arme et qui dit arme dit -normalement- risque létal, non?

Alors là… je suis un peu perdue!

Cela signifierait que légalement j’ai le droit d’avoir des munitions mais pas l’arme qui va avec?

Ou ai-je le droit de me procurer une arme utilisant du 22 LR?

Eclairez moi!!

  310px- 22 LR

 

 

 

ARMES A AIR COMPRIME

7e catégorie

 

Ici encore, je ne comprends absolument pas ce que c’est!

Quelqu’un peut expliquer?

 

 

 

A suivre… la conclusion

 

 

 

Illustrations: Amazon.fr, Wikipédia, lateteaucube.com 

 

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

    

Par survieaufeminin - Publié dans : Défense personnelle
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires

Survivalisme Au Féminin

Qui suis-je?

  • Marianne
  • Survivalisme au Féminin
  • Passionnée de tout et par tout, sans cesse en recherche de nouvelles connaissances et cherchant à être toujours un peu plus autonome!

Catégories

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus