Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 16:10

 

 

Cela fait deux mois que j'ai fait des vidéos sur le jeûne et que je promets un article...

 

 Chose promise, chose due!

 

Cet été, j'ai entrepris un jeûne assez court et progressif  (5 jours)

Une envie de reposer mon organisme, de me ressourcer mais aussi, comme je le disais, de me "préparer".

 

En effet, dans le cadre de la survie, la privation de nourriture est quelque chose qui nous préoccupe tous et toutes. C'est pourquoi beaucoup stockent de grandes quantités de vivres.

Cependant, sans solution durable (j'entends par là production: culture, élevage...) les réserves s'épuisent...

Et quand bien même nous aurions les ressources nécessaires, nous ne sommes jamais à l'abris d'une période de disette.

 

C'est pourquoi je considère important de savoir comment notre organisme peut réagir en cas de privation partielle ou totale de nourriture.

 

Je vais tout d'abord vous parler des précautions à prendre, vous expliquer comment j'ai procédé et je finirai par quelques références.

En ce qui concerne les nombreux bénéfices du jeûne (d'un point de vue thérapeutique), je pense faire un autre article.

 

NB: Si vous souhaitez jeûner pour perdre trois kilos, c'est peine perdue! Car même si la balance penchera peut être à gauche, le poids sera assez vite repris. En effet, le jeûne est bénéfique pour plein de choses (détoxification, amélioration de certaines douleurs...) mais il n'est en aucun cas un moyen de maigrir!

 

Préparation du jeûne : Un jeûne, ça ne s'improvise pas.

 

Le jeûne est très souvent utilisé pour ses vertus thérapeutiques ou comme expérience spirituelle, j'en parlerai dans quelques lignes. Mais quelques soient vos motivations, il ne faut pas se lancer dans l'aventure à la légère.

 

Tout d'abord, demandez conseil à votre médecin: vous est il possible de jeûner? (difficile si vous avez une pathologie lourde et plusieurs médicaments par exemple)

Si tout va bien, votre généraliste vous répondra surement "qu'il n'y a pas de danger" pour un jeûne court (entre 1 et 7 jours) et peut être même vous donnera t-il de précieux conseils.

 

Ma généraliste, une femme très sérieuse et un peu "pète-sec" m'a répondu (à mon grand étonnement)  que cela me ferait le plus grand bien! Et après lui avoir expliqué comment je souhaitais m'y prendre, elle a totalement approuvé en me félicitant de mon initiative.

A vrai dire, ce n'est pas mon premier jeûne, mais les précédents étaient plus courts (72h maximum) .

 

 Ensuite: lisez!

Essayez d'en apprendre le plus possible sur le jeûne: pourquoi, comment, quand jeûner. Je ne peux pas, en un article et deux vidéos, vous dire tout ça! D'autant que je ne suis ni médecin ni naturopathe...

 

Enfin, quand vous êtes décidé à jeûner, ne le faites pas du jour au lendemain:  si vous vous faites un plat de tagliatelles carbo' arrosé de Chianti et suivi d'une grosse part de fondant au chocolat... impossible de commencer à jeûner le lendemain!

 

Votre organisme serait trop affolé et vous vous sentiriez au plus mal...

 

 

Avant le jeûne

 

Alléger votre alimentation: En guise de préparation, vous pouvez commencer quelques jours avant à consommer de moins en moins de protéines animales, moins de graisses et moins de sucres...

Privilégiez le poissons et les légumes.

Essayez également dans la mesure du possible de réduire votre consommation de café, de tabac et bien sur d'alcool.

 

Organisez vous!  Si vous êtes parents, essayez de faire votre jeûne à un moment où les enfants ne sont pas là (vacances scolaires, laissez les quelques jours aux grands parents!)

 

Donnez vous des limites ,  définissez précisément vos objectifs: pourquoi faites vous ce jeûne? Pendant combien de temps? Quels résultats voudriez vous avoir?

 

Prévoyez de... vous reposer! :  Dans les stages de jeûne, il est souvent proposer de marcher, de faire des randonnées... C'est une bonne chose! Mais sans encadrement, préférez le confort douillet de votre chaise longue ou de votre canapé. Ce n'est pas le moment d'essayer de courir le marathon...

 

Aidez votre corps: vous pouvez aider votre corps à se mettre en situation de jeûne plus vite en ... prenant une purge!

 

Le matin de votre premier jour de jeûne véritable (où vous ne prendrez que du liquide, jus ou juste de l'eau), vous pouvez prendre du Sulfate de Magnésium.  Acheté 1€50 en pharmacie, vous diluez un sachet de 20g dans 500 ml d'eau que vous prendrez en deux fois.

250 ml au réveil: vos intestins commenceront sans doute à se manifester en quelques dizaines de minutes.

Si cela n'a pas suffit à vous "vider", prenez les autres 250 ml.

Et restez à proximité des commodités!

Attention: le sulfate de magnésium (aussi appelé Sels D'epsom) a un goût effroyable... (pire que le chlorure de magnésium), sachez le!

 

 

 Mon jeûne

 

Après une petite semaine d'alimentation "allégée" (poisson, légumes et fruits, quelques légumineuses), j'ai commencé par une journée totalement végétarienne.

 

Le second jour fut: jus de légumes et de fruits dilués

 

Le troisième: jeûne total (de l'eau à température ambiante... et c'est tout!)

 

Le quatrième: idem que le second

 

Le cinquième: reprise progressive d'une alimentation végétarienne

 

Les suivants: on y va tout doux! Des légumes, des fruits, du poisson...

 

 

 


 

 

Ressentis

 

Les 48h première heures sont assez difficiles. Même en ayant allégé mon alimentation la semaine précédente, je rêvais de me faire un bon steak... Mais après réflexion, je pense que c'est plus l'appréhension que la faim. Car finalement, la faim disparait très vite!

 

Après 48h, on boit un verre d'eau avec bonheur. On ne se soucis plus du tout de la nourriture.

A vrai dire, en étant débarrassé de ces considérations alimentaires, notre esprit est tellement plus alerte que nous avons plein d'autres choses à penser que manger!

 

Par contre, les vieilles douleurs se réveillent  , le corps se met au ralenti, la circulation est plus lente...s'installent à ce moment là quelques doutes...

 

Mais ces doutes sont vite balayés.

Le matin du 3e jour, je me sentais bien. J'avais dormi une nuit complète, sans me réveiller (ce qui est rare...). Je ne souffrais plus du manque (de nourriture mais aussi de caféine)

 

Curieusement, j'aurais même souhaité continuer un peu comme ça. Mais je m'étais fixé des limites...

 

A la fin de ces 5 jours et après ma reprise alimentaire, je constatais plusieurs bénéfices: une digestion sans douleur (les "colopathes" me comprendront), une peau un peu moins grisâtre, un meilleur sommeil et une envie de continuer à avoir une alimentation végétarienne.

 

Tout ça en seulement 5 jours, dont seulement 3 jours de jeûne hydrique... j'en suis ravie.

 

 

Conclusion

 

Bien sur, en reprenant mes "mauvaises habitudes", les bénéfices n'ont pas durés plus d'un mois. Mais malgré tout: un mois sans maux de ventre, sans insomnie... c'était assez inespéré.

Je pense refaire ce genre de jeûne assez régulièrement: pourquoi pas aux prochaines vacances scolaires? Ou sur un long week end.

 

Je suis assez tentée par une semaine de jeûne "encadré" . Me reste juste à trouver ...des sous!

 

Les livres qui m'ont aidée

 

* Les surprenantes vertus du jeûne  de Sophie Lacoste

 

Pour moi un de meilleurs livres pour commencer: simple, très clair, il donne envie de jeûner tellement ça parait simple et formidable!  Elle donne aussi de précieux outils: plantes, herbes pour aider à traverser les moments difficiles du jeûne.

 

* Le jeûne : Maigrir, éliminer, se désintoxiquer  de Hellmut Lützner

 

Livre intéressant, mais sans plus. Le mot "maigrir" me fait grimacer... Il y a cependant de bonnes informations.

 

* Naturopathie pratique: Les 24 h de l'homme heureux de Daniel Kieffer

 

Même si ce livre ne traite pas vraiment du jeûne, c'est un outil extrêmement pratique pour apprendre comment prendre soin de son corps, revenir à des choses simples mais bonnes pour nous (se masser, se frictionner, faire des ablutions matinales etc.)

 

 

 

Et...

 

J'ai du oublier plein de choses!

Des questions, des commentaires? N'hésitez pas!

 

Marianne

 

Le contenu de ce blog  n'est pas libre de droits. Il est interdit d'utiliser, de s'approprier ou de modifier son contenu sans autorisation préalable. Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by survieaufeminin - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Annick Tenchon 16/08/2017 10:10

Bonjour, et merci beaucoup pourvotre article. J'ai acheté un sa het de sulfate de magnesium heptahydrate et il fait...30 g... A votre avis,je fais donc une règle de trois pour savoir comment l'utiliser selon vos conseols ? Merci beaucoup ! Annick

Honey Goldfish 01/09/2013 15:59

Bonjour, juste une petite question:

Si on veut faire un jeûne de seulement une journée, (en rapport avec la proposition du pape de jeûne le 7 sept pour témoigner son désaccord à la guerre en Syrie)... Donc, si on veut le faire juste
une journée, est-ce que la préparation est moins longue?

Honey

(très beau blogue en passant)

valérie 02/08/2013 19:37

ça y est,tu m'as convaincue...je me lance ce week end dans 48 heures de jeûne ! je sais,ce n'est pas grand'chose mais c'est une première approche...

basl 31/10/2012 19:00

bonjour,
salam alaykoum,
je suis musulman,
tout d'abord c'est un acte d'adoration pour moi,
je me prive de ce qui est licite pour mon seigneur,
le jeune en islam se fait de la premiere priere (sobh) au levé du soleil, jusqu'a l'avant derniere priere (maghreb) au couché du soleil,les jours de jeunes sont plus long l'ete que l'hiver.
ce qui casse le jeune est le fait de manger, de boire, avoir des rapports sexuels et/ou ejaculation, la médisance, un saignement important, les regles pour les femmes, fumer.
le musulman a pour obligation de jeuner si sa santé lui permet le mois de ramadan en entier!!!
les femmes qui ont leurs regles doivent rattraper un nombre de jours equivalent apres.
le prophete mohamed (saws) a conseiller le jeune au celibataire, car il permet de maitrisser plus facilement ses passions,
il a conseiller de jeuner les lundi, jeudi et les jours blanc (pleines lunes).
il est conseiller de rompre le jeune avec un nombre impaire de dattes ou avec de l'eau, et il est obligatoire de rompre dès l'heure de rupture (priere maghreb),
il est egalement possible de jeuner un jour sur deux, mais cela etant le maximum autorisé (jeune du prophete dawoud/david as).
il ne faut pas trop manger lors de la rupture ou apres le jeune car cela en fait perdre le benefice,
le jeune permet egalement de resentir la faim, la soif, et d'etre plus compatissant et genereux envers les necessiteux.
le jeune est interdit au enfant!!!!
et ne peux pas etre quelque chose de forcé,
en islam les actes ne vallent que par leurs intentions,
voila un petit point qui interessera peut etre quelques uns et pas du tout d'autres,
mais personnellement je conseil le jeune a tout le monde en capacité de le faire

Agnès 21/10/2012 14:22

Bonjour Marianne,
Connais-tu le protocole de prévention du cancer du docteur André Gernez ? Si oui, connais-tu un médecin sur Lyon (car tu habites bien à Lyon ?) assez ouvert d'esprit qui accepterait de prescrire ce
protocole à ses patients ?

Marianne 22/10/2012 09:54



Non, je ne connais pas du tout. Tu peux m'en dire plus?



Qui Suis-Je?

  • Marianne
  • Passionnée de tout et par tout, sans cesse en recherche de nouvelles connaissances et cherchant à être toujours un peu plus autonome!
  • Passionnée de tout et par tout, sans cesse en recherche de nouvelles connaissances et cherchant à être toujours un peu plus autonome!

Survivalisme Au Féminin

Recherche

Catégories